"Not All that Jazz"

En bref, quelques albums en journal d’écoute…

In Journal d'écoute/Critique de disque on 9 mars 2012 at

Undivided, Moves Between Clouds: Live in Warsaw

Denman Maroney, Double Zero…

The October Trio, New Dream

Michael Musillami Trio + 4, Mettle

Peeping Tom, Boperation

 

Undivided, Moves Between Clouds: Live in Warsaw, Multikulti, 2011; ****

Du grand jazz d’avant-garde en quintet, trois pièces seulement du polonais Waclaw Zimpel. Une musique d’ascendance presque mystique, méditative et spirituelle où le mélange des genres entre classicisme, tradition et modernité est bien maîtrisé. Orgie dramatique sur des structures composées originales, solos inspirés et francs. Avec le légendaire Bobby Few au piano. Mention pour la superbe pochette.

Denman Maroney, Double Zero, Porter, 2011; ***1/2

Pas un disque pour tout le monde, mais assez intéressant pour le recommander. Maroney joue de l’hyperpiano. Ce disque est la captation d’un concert présenté au Roulette de New York en 2008. La technique de l’hyperpiano de Maroney consiste à frotter, marteler, pincer, tendre les cordes du piano à l’aide de différents « instruments » tout en jouant d’une main sur les touches. Ceci donne un caractère métallique à la musique tout en multipliant les sons stratosphériques. Parfois, l’on croit entendre plusieurs musiciens sur scène. Suite de 9 morceaux, la musique est rigoureusement composée, rendant ce disque d’autant plus impressionnant.

The October Trio, New Dream, Songlines, 2012;***1/2

J’ai beaucoup aimé ce disque du trio canadien formé en 2004 à Vancouver. Une belle énergie, une bonne folie, des compositions assez joyeuses et mélodiques tout en offrant de l’espace pour de l’improvisation musclée. Un jazz rhythmé…Esthétique « inside-outisde » très accessible, mais rigoureuse et polyrythmique . Avec Evan Arntzen (saxophones ténor et soprano, clarinette), Dan Gaucher (batterie), et Josh Cole (contrebasse).

*Le trio sera en concert à Montréal le 28 mars 2012 à la Casa del Popolo…

Michael Musillami Trio + 4, Mettle,Playscape, 2012;****

Excellente proposition musicale que celle-là. Le trio du guitariste Musillami (l’album marque le dixième anniversaire du groupe) est ici augmenté en septet. Il y a du vibraphone (Matt Moran), de la trompette (Russ Johnson), du sax et de la clarinette (Ned Rothenberg et Jeff Lederer). Le groupe s’éclate vraiment avec cette musique, notamment sur la suite Summer Suite: Twenty Ten. C’est un post-bop très énergique, avec de bons courts solos où une touche fusion vient s’y lover. Les compositions et les arrangements offrent à l’auditeur des zones émotives variées. Voyage autobiographique entre les moments réflexifs et le up-tempo qui swing.

Peeping Tom, Boperation, Umlaut, 2011; ***1/2

Le but avoué du projet Boperation du quatuor Peeping Tom est de retravailler et faire découvrir à la nouvelle génération la musique des pianistes bepop de l’époque (Navarro, Nichols, Powell) et ce dans un groupe sans piano ! Le résultat donne un jazz free-bop ayant ses racines dans une sonorité des années 50. C’est énergique, très relâché et pas mal plus libre que le bebop d’origine. La ligne de front est assuré par Pierre-Antoine Badaroux au sax alto et Axel Dörner à la trompette tandis que la pulsation nous vient de Joel Grip à la contrebasse et Antonin Gerbal à la batterie. Badaroux et Dörner navigueront joyeusement, attaquant certaines phrases dans des chassés croisés bien dosés. Les thèmes sont présents, c’est relativement mélodique, mais c’est brut.


-Maxime Bouchard

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :