"Not All that Jazz"

En bref, quelques albums en journal d’écoute…

In Journal d'écoute/Critique de disque on 16 janvier 2012 at

Scott Fields Ensemble, Frail Lumber

Sun Trio, Dreams Are True

John Scofield & the Metropole Orkest, 54

Noah Haidu, Slipstream

Scott Fields Ensemble, Frail Lumber, Not Two, 2011; ****

J’ai beaucoup aimé ce disque que l’on ne peut classer dans le jazz à proprement parler. Il s’agit de « nouvelles musiques ». Nous sommes dans l’avant-garde avec des résonances à la musique classique contemporaine. L’ensemble à cordes (2 violons, 2 altos, 2 violoncelles, 2 guitares électriques) réunit des musiciens expérimentés habitués de travailler dans un contexte de composition et d’improvisation (Axel Lindner, Mary Oliver, Jessica Pavone, Vincent Royer, Daniel Levin, Scott Roller, Elliott Sharp, Scott Fields). Cing morceaux (dont quatre assez longs) aux ambiances variables. C’est parfois angoissant, grisant, électrisant. De belles explorations sonores où la guitare électrique apporte une bonne couche de muscle là où les cordes glissent à souhait. Musique dramatique, sèche, mais gratifiante !

Sun Trio, Dreams Are True, CAMJazz, 2011; ***1/2

Jeune trio finlandais, leur 2e album. Ça débute avec une sorte de « humming », puis le deuxième morceau surprend par sa force avant que la musique tombe dans une esthétique très scandinave, entendre approche ECM dans le milieu du disque. Éthérée, espacée, relaxante, c’est une musique parfois envoûtante ou parfois ennuyante avant une remontée de tempo vers la fin de l’album. C’est un trio avec la trompette au devant, batterie et contrebasse. J’ai pensé à Avishai Cohen par moment (mais c’est moins blues et bop…plus nu-jazz ici avec des effets de réverbération ici et là). Un trio à suivre, beaucoup de potentiel harmonique et lyrique…On entre dans leur univers, l’on s’y sent bien.

John Scofield & the Metropole Orkest, 54, Emarcy, 2010; ***

Pas grand chose à dire sur cet album, correct, sans plus. Du bon hard-bop manière grand orchestre (54 musiciens !) avec quelques improvisations inspirées de Scofield. Au final, seulement trois morceaux nous ont marqués (sur 9). L’orchestre de Hollande est dirigé par Vince Mendoza, il signe aussi les arrangements et deux compositions, les autres sont de Scofield…

Noah Haidu, Slipstream, Posi-Tone, 2011; ***

Je m’attendais à quelque chose de plus robuste étant donné la qualité des musiciens présents…Au final nous avons un album soigné de hard-bop mainstream dans les règles de l’art. Les compositions ne sont pas nécessairement mémorables, mais démontrent tout de même du caractère et un brin d’originalité. Cependant, pour ma part, je trouve que ça manque de croustillant de même que de puissance brute. Premier album du pianiste Haidu, il signe les compositions (outre la reprise de Just One of Those Things). Notons tout de même les deux excellents morceaux Slipstream et Break Tune.

-Maxime Bouchard

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :