"Not All that Jazz"

Miles in Blue: Du Velvet à ECM l’onde de choc Kind Of Blue par Richard Williams…

In À surveiller on 4 janvier 2012 at

Voilà un livre intéressant !

Moi qui vient de terminer l’excellente, quoi qu’incomplète, autobiographie de Miles Davis, je viens de tomber sur ce livre qui pourra intéresser plusieurs amateurs de jazz…aux Éditions Payot & Rivage.

En voici le résumé:

« Lorsqu’en 1959, Miles Davis s’enferme en studio à Manhattan pour enregistrer l’album Kind Of Blue, il fait beaucoup plus que de graver le disque de jazz le plus connu et le plus vendu à ce jour à travers le monde : il met en marche une révolution musicale dont on mesure encore mal, un demi-siècle plus tard, les limites et la portée.

Ce livre explore cette incandescente odyssée. S’il existe de nombreux ouvrages sur le mystère Kind Of Blue, celui-ci est en effet unique en son genre. Au fil de ces pages d’une limpide évidence, le journaliste Richard Williams retrace les correspondances entre ce chef-d’oeuvre absolu de Miles Davis et bon nombre des avant-gardes culturelles de son époque. Analyse son impact sur le jazz à venir, de Keith Jarrett à Jan Garbarek, en passant par l’esthétique du label ECM. Souligne son influence sur les compositions de Terry Riley, Steve Reich ou LaMonte Young. Met à jour son héritage sur le rock de Soft Machine, du Velvet Underground ou de Brian Eno et même… sur le funk de James Brown ! Bref, avec ce livre inspiré, Richard Williams tente avec passion une expérience inédite : éclairer un pan entier de l’histoire de la musique sous un jour nouveau. Sous cette lumière bleue qui n’en finit plus de briller… »

Par Richard Williams, traduit de l’anglais par Emilien Bernard et Alexis Allais.

272 pages

ISBN: 9782743622121

Prix: 34.95$ à la librairie Gallimard Montréal.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :