"Not All that Jazz"

Zinc & Copper Works avec le Quaturo Bozzini en concert à la Sala Rossa, 12 décembre 2011…

In Concert on 7 décembre 2011 at

Rencontre entre le quatuor à cordes montréalais Bozzini et le trio allemand Zinc & Copper Works…

Lundi, 12 décembre, 2011, 20h30 à la Sala Rossa…10$, billets à la porte…

Le concert est une présentation d’Innovations en concert. Réunion du Quaturo Bozzini, quatuor à cordes et de Zinc & Copper Workds de Berlin, trio à cuivres microtonales.

Quatuor Bozzini

Depuis sa fondation à Montréal en 1999, le Quatuor Bozzini s’est produit aux quatre coins du monde, explorant avec un égal enthousiasme le concert classique et les événements d’avant-garde. Pour ce concert, le quatuor offrira au public l’opportunité de faire l’expérience de la pièce Fragmente-Stille, an Diotima de Luigi Nono. “Diotima” se réfère au mot que le poète allemand Hölderin utilisait pour décrire son amour secret. La pièce est basée sur ses méditations et pensées à propos de cette relation.

Clemens Merkel, violon
Mira Benjamin, violon
Stéphanie Bozzini, alto
Isabelle Bozzini, violoncelle

http://www.quatuorbozzini.ca/

Zinc & Copper Works

Composé d’un cor, d’un trombone et d’un tuba, le trio Zinc & Copper Works, basé à Berlin, se distingue par sa grande virtuosité et ses recherches musicales novatrices. Le trio se produit avec des instruments spécialement pensés et construits afin de crérer un univers de timbres et de sonorités tout a fait unique.

Le trio interprétera la composition Grave Mountain Diagram de Robin Hayward. L’inspiration de l’oeuvre vient des recherches de Jan van Gorp, un physicien, linguiste et humaniste allemand du 16e siècle qui croyait que le Brabantic (le dialecte flamand parlé entre les fleuves Scheldt et Meuse) était le langage utilisé au paradis. Les idées eccentriques de van Gorp sont explorées à travers techniques de cuivres microtonales, dans un hommage à une recherche donquichottesque de la connaissance qui, paradoxalement, formé d’une fondation pour le champ de la linguistique historique.

Patrick Crossland – trombone
Robin Hayward – tuba microtonale
Samuel Stoll – cor microtonale

http://www.zincandcopper.org/

Le séjour de Robin Hayward à Montréal est rendu possible grâce au Programme de visites d’artistes étrangers du Conseil des Arts du Canada. Par l’entremise des concerts et autres activités dans le milieu, cela nous permet de profiter de la présence de ce compositeur, concepteur d’instrument, chercheur et improvisateur unique et important.

*notez que Zinc & Copper Works seront à Montréal dès vendredi pour des concerts et des ateliers ce week-end à l’Envers ! Plus de détails ici !

*tiré du site web d’Innovations en concert

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :