"Not All that Jazz"

Critique, Cosmic Rift de Lisa Mezzacappa & Nightshade…

In Journal d'écoute/Critique de disque on 22 octobre 2011 at

Lisa Mezzacappa & Nightshade, Cosmic Rift, Leo Records, 201; ***1/2

Samedi midi je débute ça avec une artiste m’étant inconnue (encore ! vivement la découverte). Lisa Mezzacappa est une contrebassiste basée à San-Francisco dotée d’un grand talent avec une attitude free-jazz et jazz-rock expérimental. Voilà en substance ce que l’on retient de l’album Cosmic Rift. Avec ce groupe formé en 2009, elle offre une musique très intrigante, sombre, saccadée, en arrête sur image, en départ arrêté. Il y a plusieurs brisures rythmiques  et de tons, tandis que la couleur principale se dégageant de l’ensemble tire vers le noir. Une bonne dose d’électronique vient ponctuer le travail de laboureur à la contrebasse. Celle-ci est très présente, sa présence est notable partout. Il y a des relents d’Éric Dolphy, de John Zorn version électrique et « building block », du vibraphone à souhait et de la guitare amplifiée et bidouillée. Suspension dans le temps, parfois énergique, souvent cosmique, l’univers proposé déstabilise tout en réjouissant ! Notons une reprise de Frank Zappa et d’Olivier Messiaen…

avec:

Cory Wright, clarinettes
John Finkbeiner, guitare électrique
Tim Perkis, électroniques
Kjell Nordeson, vibraphone et percussions
Lisa Mezzacappa, contrebasse

liste des pistes:

Cosmic Rift (prelude), Delphinus , The Eric Dolphy Memorial BBQ (Frank Zappa), Regard de L’étoile (Olivier Messiaen), Ballet (Cory Wright), Alvamel’s Dream , Cosmic Rift.

-Maxime Bouchard

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :